Livraison gratuite en France métropolitaine

Matin, midi, soir, et le reste du temps

Le lecteur découvrira dans ces pages un exercice libre qui interroge les formes poétiques, mais également un esprit qui se focalise avec acuité sur la déconstruction de la passion amoureuse. Il s’agit d’une suite de moments habités par les retentissements du quotidien dans ce qu’il a de plus lancinant lorsque le narrateur le décortique pour mettre en évidence sa petitesse. Guidé par une forme de lucidité sur son propre itinéraire affectif, le narrateur semble se délecter sur les contradictions propres de la quête sentimentale. Il est facile d’adhérer aux constats auxquels le narrateur est confronté car nous les avons vécus d’une façon ou d’une autre ; et pourtant nous ne sommes pas à l’abri d’un sentiment d’échec, du soupçon d’être en flagrant délit d’illusion. L’ouvrage est traversé également par une fluidité et un rythme qui articulent son aspect fragmentaire, mais surtout qui invitent le lecteur à continuer son parcours comme face à un récit dont le dénouement se trouverait à la fin de la journée. Le temps linéaire propose ici un découpage narratif totalement subjectif intriguant le lecteur qui, de ce fait, cherche rétrospectivement à aller toujours de l’avant, voire à finaliser la lecture.

Date de parution : 19 Mars 2018

Nombre de pages : 118

12,99